Tempête dans une bulle de savon

Les bulles de savon sont constituées d’un film liquide dont la minceur et l’étirement sont comparables à ceux de l’atmosphère terrestre. Comme elle, il est parcouru par des courants qui deviennent parfois turbulents et se transforment en tourbillons semblables aux cyclones des climats tropicaux. Mais hormis cette analogie visuelle leurs comportements et leurs trajectoires sont-ils comparables à leurs grands frères terrestre ? C’est ce qu’à voulu savoir le physicien Hamid Kellay après avoir remarqué la formation de ces gros tourbillons dans les parois d’une bulle de savon.

Pour observer plus facilement ce phénomène il utilise, pour le moment, des demi-bulles qu’ils gonflent délicatement sur un support chauffant. Avec la chaleur, des courants de convections, visible grâce aux irisations à la surface de la bulle, se forment à l’équateur et montent vers le sommet . En rencontrant les parties plus froides proches du pôle de la bulle, les turbulences apparaissent et des grands tourbillons se forment de manières aléatoires comme les cyclones dans l’atmosphère terrestre. En les étudiant, Hamid kellay et son équipe se sont rendus compte que le comportement de ces ouragans expérimentaux était en tout point comparable à leurs grands frères observés sur le Globe. Ceci permet aux scientifiques et aux météorologues d’envisager d’utiliser cette expérience comme un modèle grâce auquel ils pourraient produire des mini cyclones en série. Il deviendrait ainsi possible d’étudier à petite échelle et à loisir les trajectoires et l’évolution de ce redoutable phénomène, et de créer des statistiques et des lois de physique qui permettraient de prévoir le comportement des cyclones terrestres.

 

Liens vers les autres reportages photographiques: