Reportage photographique sur l’Ecotron

Un nouvel équipement du CNRS, l’Ecotron, va permettre de tester le comportement des écosystèmes en réponse aux changements environnementaux.

Pour inaugurer cet outil scientifique hors norme (il n’existe que 3 ecotrons comparables dans le monde), des scientifiques et des ingénieurs du CNRS à Montpellier et de l’INRA à Clermont-Ferrand ont imaginé une expérience emblématique qui consiste à mettre en éprouvette l’équivalent d’une prairie française et d’étudier son comportement face aux changements climatiques envisagés en 2050. Ils s’inspirent des travaux élaborés par les scientifiques du GIEC, qui, grâce à des ordinateurs très puissants ont mis au point des scénarios météorologiques déroulables heure par heure pendant un an.

Prélevés en Auvergne, 48 échantillons de prairies de 1 mêtre cube constituant chacun un écosystème naturel vont être installés et isolés de l’environnement actuel sous les 12 dômes de l’Ecotron . A l’intérieur de chaque enceinte, les ingénieurs de l’Ecotron vont créer artificiellement, grâce à une machinerie sophistiquée, une atmosphère dont la température, l’hygrométrie et la composition de l’air seront régulées et contrôlées de façon indépendantes dans chacune d’entre elles.

Leur objectif est de recréer les conditions climatiques en 2050 consécutives à l’augmentation de CO2 et et d’observer la réponse des écosystèmes aux phénomènes météorologiques extrèmes qui risquent d’en découler tel que des sécheresses prolongées, des précipitations ou des refroidissements brutaux.

Liens vers les autres reportages photographiques: